Tiphanie Doucet is a French artist based in New York. Her emotionally disarming performances deceive in their simplicity, often times consisting of nothing more than her voice and a guitar, occasionally accompanied by violinist. Yet, they nevertheless arrest audiences through their quiet, brooding intensity, holding a vulnerability that’s offset by a wintry, gallic allure..

On any given weekday, you can hear her voice echoing over the Hudson and East rivers. Equipped with only an acoustic guitar, a microphone and a tiny mixer, the French songstress delivers hushed and intimate performances for passengers aboard Spirit Cruises, set against the backdrop of an idyllic Manhattan skyline. Doucet’s set list meanders seamlessly between Top 40 staples like Cindy Lauper and The Week'nd, while discreetly inserting the odd Gallic classic and, of course, a few numbers from her own blooming repertoire. Oddly enough, this sort of eclecticism works, as Doucet’s own style has been informed by her superior command of the pop form.

 

Tiphanie Doucet got her start early on in the music and entertainment world. Harp and Ballet were part of her two passions since a very early age, and lead to a professional Dancing and Acting career. A starring role in the film Le bébé d’Elsa, and later in the Glee-like TV series "Chante", gave her popularity in her native France, and the unlikely foundations for what would be a very eclectic musical trajectory. After leaving France, Doucet decided to gamble it all and start fresh in America. The 180 degree turn that her life took left her old life in shambles, bringing her plenty of heartbreak and homesickness that would prove to be a wellspring of musical inspiration. This moment of transition afforded Doucet plenty of material to write her own songs, which she began testing out on street corners, cruises and cafés throughout New York and her newly adopted home in Jersey City, New Jersey. The overwhelmingly positive reception was such that she decided to release her own work. She released her first single "Lucky guy" with  Grammy-nominated producer Jason Agel, whose work can be heard in productions by everyone from Kanye West to Björk to Beyonce.

 

A year later, she released her debut album “Under My Sun”, a collection of rustic, yet polished folk numbers produced by David Baron and Simone Felice, who have worked with the likes of Lumineers and Jade Bird. Though Doucet’s influences are prevalent throughout the album, nodding to the likes of Norah Jones, Ingrid Michaelson and Feist, the work is without a doubt a testament to the uniqueness and originality of her voice. The sound is amplified by Felice and Baron's production, which never feels intrusive, but serves as the perfect complement to the singer’s overpowering voice, interjecting only at key moments of emotional revelation.

 

 

 

 



Tiphanie n'est surement pas inconnue de vous. Elle a commence a 15 ans a la télévision, quand elle interprétait la fille de Corinne Touzet, dans un premier rôle plutôt salué par la critique. A l’époque elle avait déjà 8 ans de conservatoire en musique et danse et continua jusqu’à ses 18 ans. A 20 ans elle débute une carrière de danseuse professionnelle grâce a Redha qui l'engage comme apprenti sur Romeo et Juliette, après elle enchaine les shows, plateaux télés, tournées. Parmi ses meilleurs expériences, on a pu la voir sur les plateaux de la Star Academy, la tournée de Jenifer ou derrière David Guetta, Jonnhy Halliday et même Prince, travaillant avec tous les chorégraphes du moment comme Kamel Ouali, Redha, Mya Frye, Stephane Jarny ou Hakim Ghorab. Comme chanteuse on a pu la voir interpréter “Jeanie “ dans Hair et bien sur a la TV, meilleure amie de Priscilla dans la série Chante. A l époque elle commence a prendre la musique plus au sérieux, rencontre Geoffrey, guitariste, avec qui elle commence a composer et voyager aux Etats Unis : Los Angeles, Nashville, New York. Lors d'un programme court au Musician Institute de Los Angeles, elle s'inscrit a une audition pour l’école AMDA. De retour en France, on lui apprend qu'elle a été choisie pour bénéficier d'une bourse de talent ! La voila partie aux Etats Unis, et elle ne reviendra plus. Son diplôme en poche elle entame les auditions et commence a travailler. Une comédie musicale, et même un premier rôle dans une pièce de theatre Off Broadway. Mais la musique est toujours présente. Elle commence a gratter la guitare, et compose seule son premier EP “Between us” qu'elle revient enregistrer a Paris. Depuis, elle se consacre a sa musique, elle joue même dans la rue, le métro, et a fait plus de 50 concerts a NY, dont la première partie de Anna Nalick a Brooklyn, une auteur compositeur très populaire aux Etats Unis, et a Paris aussi ou elle a eu la chance de faire la première partie d'Arnaud Ducret au casino de Paris au Printemps 2016.
En 2017,  elle rencontre et enregistre avec  le producteur / réalisateur Jason Agel, nominé notamment  au Grammy Awards pour son enregistrement de la chanson "All of Me" par John Legend.  Le single "Lucky guy" surprend par les mélodies mélancoliques et relaxantes de Tiphanie, les voix douces et angéliques,  et les arrangements  explosifs de Jason Agel.  Apres avoir envoye une demo de chanson en francais, elle attire ensuite l'attention du realisateur  Simone Felice  ( les Lumineers, Jade Bird... )  Elle debarque a Woodstock et s'enferme avec lui et David Baron dans leur studio au milieu des montagnes de Catskills,  le coup de foudre artistique est immediat. L'album est sorti le 10 Aout, comprenant des chansons en Anglais et en Francais.

Il attire la Presse Americaine qui la compare a Norah Jones. En novembre dernier Tiphanie s'est produit au Sunset Jazz Club. Un EP de reprises est prevu pour Mars 2019 avec aussi des versions en Francais des chansons de l'album.

 

 

La pépite du jour c’est Tiphanie Doucet et Under My Sun

Par Charles Chinasky

 

On met une dose de douceur dans sa vie avec Tiphanie Doucet et le titre Under my sun

Tiphanie Doucet a une histoire qui ferait un film. Jeune actrice avec Corinne Touzet (oui quand même), bourse US, Danse sur le grand journal, comédie musicale pour finir par se faire repérer dans le métro de New York. Sa vie ressemble à un condensé de la série Un, Dos, très sauf qu’il est par contre fort probable que vous vous souveniez d’elle dans 10 ans. Car Tiphanie a une voix enchanteresse. Elle mélange une guitare sèche folk avec un petit coté soul. C’est une musique à faire tomber les étoiles, en sirotant un petit whisky et en pensant à la vie.